miércoles, 29 de marzo de 2017

►►► Ce jour, vous êtes 4000 à aimer Châteaux & Histoire, la page qui vous fait découvrir et apprécier toutes les richesses de …

►►► Ce jour, vous êtes 4000 à aimer Châteaux & Histoire, la page qui vous fait découvrir et apprécier toutes les richesses de notre patrimoine ! ►►► Merci à vous pour vos engagements, vos partages et vos commentaires ! C'est très encourageant... :) ►►► Que pensez-vous de cette page et des publications ? ;) Dites-le moi ! #Merci #Châteaux #Histoire

Source: http://bit.ly/2k9bgsY

► Le château de MONTPOUPON │ Un charmant château du Val de Loire… à taille humaine ! Au château de Montpoupon, il est aisé de …

► Le château de MONTPOUPON │ Un charmant château du Val de Loire… à taille humaine ! Au château de Montpoupon, il est aisé de s’imaginer la vie des propriétaires d’antan : c’est en effet un château « à taille humaine » comme on aime le dire. Les cuivres des cuisines rappellent toute la vie de ce domaine, situé entre Loches et Montrichard. La promenade forestière permet quant à elle de se plonger dans la nature le temps d’un instant… Géographiquement, la position du château est extrêmement importante alors que les comtes Foulques Nerra et Eudes Ier mènent une guerre sans merci. Nous sommes au XIe siècle, et le plus puissant des comtes d’Anjou, le Faucon Noir, édifie une place forte à Montpoupon ! Après la Guerre de Cent Ans, cette forteresse n’est plus que ruine. Il faut ainsi attendre 1460 et la famille de Prie (époux de la maison d’Amboise) pour que le château actuel apparaisse ! En effet, rien d’étonnant à dater cette bâtisse du XVe siècle, puisqu’on retrouve de fortes similitudes avec d’autres demeures de la même époque. Ainsi, comme au Château de Langeais, les tours carrées se marient simplement avec des tours rondes plus ou moins modestes. Au XVIIIe siècle, alors que la Révolution souffle sur la France, le château de Montpoupon n’est pas touché plus que cela. C’est pourquoi les restaurations entreprises par le Marquis de Tristan (ce maire d’Orléans avait acquis la propriété en 1763…) ont été utiles au monument. Ce dernier s’attache également à ajouter des jardins à la française au château. Plus tard, au XIXe siècle, les communs voient le jour, tels que décidés par Garnier de Farville ! La famille qui va réellement marquer le domaine aux XIXe et XXe siècles est la famille de la Motte Saint-Pierre, propriétaire de 1857 à 2005. Ceux-ci vont ajouter un style Renaissance au château, à travers la petite tourelle d’angle à gauche du château (un peu à la manière du Chateau d'Azay le Rideau - officiel… !) ainsi qu’une tour carrée plus imposante. Ainsi, c’est un charmant château que le visiteur peut découvrir depuis 1971. Le plus impressionnant est sans doute la cuisine, laquelle a servi jusqu’en 1977 ! Les 150 cuivres sont impressionnants d’authenticité… ! Naturellement, l’incontournable chambre du roi est bien présente dans ce petit château du Val de Loire. Et depuis 2016, les appartements privés de la famille de la Motte Saint-Pierre sont accessibles, permettant une plongée dans une ère plus moderne ! Pour les intéressés, pourquoi pas également découvrir le musée du Veneur… ! │ Un château de l’Indre-et-Loire (37) │ Château de Montpoupon │ #Montpoupon #ValdeLoire #château

Source: http://bit.ly/2k9bgsY

jueves, 23 de marzo de 2017

Le château de BANNEGON

Dans le Cher, cette demeure médiévale s’inscrit remarquablement dans son cadre naturel, enveloppée de l’Auron. La vocation défensive de la forteresse ne cesse d’être rappelée à celui qui vient visiter ce château du Berry : les douves entourent l’enceinte trapézoïdale, le pont-levis protège les bâtiments médiévaux, une terrasse accueille les artilleurs en cas d’attaque ! La tour des Barres, la plus imposante, tient son nom des propriétaires du château durant l’ère médiévale. Elle est érigée au XIIe siècle. Après un incendie dévastateur au XVIe siècle, de nouveaux bâtiments complètent les parties moyenâgeuses. De quoi satisfaire les plus romantiques d’entre nous, à la recherche d’un cadre idyllique pour un mariage inoubliable ! Plusieurs salles peuvent être louées pour les plus belles des occasions ! Actuellement, comme tout monument digne de ce nom, le château a besoin de restaurations… c’est ce qui préoccupe les actuels propriétaires qui le sont depuis 1988. C’est pourquoi ils ont créé l’association « Bannegon Millénaire » ! ▬ Un château du Cher (18)


Source: http://bit.ly/2k9bgsY

sábado, 18 de marzo de 2017

Le château du CLOS-LUCÉ

Léonard ! Visionnaire, ingénieur, sculpteur habile, peintre révolutionnaire, scientifique pointu… les mots ne manquent nullement pour trouver qualification au grand Léonard de Vinci. Le Clos-Lucé, à deux pas du Château d'Amboise, est le théâtre des dernières années du grand maître italien ! Le château du Clos-Lucé tient son apparence actuelle, séduisante de brique et de tuffeau, d’Etienne le Loup, conseiller de Louis XI (il bâtit le château à partir de 1472). Il porte alors le nom de « manoir de Cloux » ! Déjà à cette époque, la demeure gothique possède une histoire ancienne : elle a été la propriété des religieuses de Moncé après être passée entre les mains de la maison d’Amboise ! En 1490, le roi Charles VIII acquiert le château et fait construire l’oratoire d’Anne de Bretagne, transformant le domaine en résidence d’agrément que les rois suivants visitent surtout l’été. L’oratoire est orné de fresques décoratives attribuées à Francesco de Melzi, disciple et fidèle du grand Léonard, avec lequel il a fait le voyage de Rome jusqu’en terre de France ! En effet, s’il y a bien un homme qui va marquer le domaine du Clos-Lucé, c’est bien Léonard de Vinci ! Les murs transpirent le génie, les jardins respirent les inventions du visionnaire italien. C’est à l’automne 1516 que l’homme accepte l’invitation de François Ier à venir séjourner à Amboise. Il a 64 ans ! À dos de mulet, Léonard de Vinci s’engage dans l’expédition qui le mène jusqu’au château royal, accompagné de ses tableaux les plus travaillés (Joconde comprise !)… Le plus grand esprit de la Renaissance s’éteint au Clos Lucé le 2 mai 1519 ! François Ier, présent ou non au chevet de son ami ? Nulle preuve en tout cas ! Aujourd’hui, le domaine appartient à la famille Saint-Bris. Le visiteur peut profiter d’une muséographie extrêmement développée pour découvrir tout le génie de Léonard ! ▬ Un château de l’Indre-et-Loire (37)

Source: http://bit.ly/2k9bgsY